Moteur & robotique

Les moteurs et servo moteurs seront les bras et jambes de vos projets. Grâce à eux, vos montages s'animeront pour exécuter les tâches pour lesquels ils ont été conçus. Vous aurez ainsi le choix entre le servo moteur qui se positionne scrupuleusement, le moteur pas à pas qui n'avancera d'un pas que sur ordre express et le moteur de hobbiste, propulseur par excellence.

Détails

Moteur & robotique Il y a 12 produits.

Sous-catégories

  • Moteurs continu

    Les moteurs à courant continu, probablement le plus simple de tous, se mettent à tourner dès qu'une tension y est appliquée. S'il tourne dans le mauvais sens, ce n'est pas compliqué, il suffit d'inverser les fils pour inverser le sens de rotation. L'application la plus courante de ce type de moteur est la propulsion de montage ou de plateforme robotique.
    Ces moteurs existent avec et sans boîte de réduction (qui diminue la vitesse et augmente le couple à l'axe). Ce type de moteur est assez facile à commander depuis un project électronique en utilisant un pont-H (L293 ou L298) ou même une électronique de contrôle plus avancée.

  • Moteurs pas-à-pas

    Le moteur pas-à-pas est plutôt destiné à la réalisation de projets robotiques/CNC/imprimante 3D! Ces moteurs présente un angle de rotation fixe pour chaque "pas de rotation" permettant des déplacements quantifiés et précis de l'axe du moteur. Les moteurs les plus courant on 200 pas, ce qui représente 1.8° pas. Ces moteurs généralement plus lourd, avec moins de couples, nécessitent une électronique de contrôle adéquate (souvent appelé stepstick) et un microcontrôleur. C'est le microcontrôleur qui cadence les pas (impulsions) nécessaire au déplacement du moteur. Le micro-stepping, largement répandu grâce aux imprimantes 3D, permet d'améliorer la finesse de positionnement de l'axe du moteur en contrôlant simultanément le courant dans les bobines du moteur. Il est ainsi possible de diviser un pas de 1.8° par 4, 8, 16, 32 et même parfois 64, 128.

  • Servo Moteurs

    C'est typiquement le type de produit utilisé pour réaliser des  commandes de trappe, tourelles orientable, suiveur de soleil, bras robotisés, des pattes de robots, etc. Un servo-moteur est un moteur continu avec une électronique d'asservissement permettant de positionner finement l'angle de l'axe entre 0 et 180°. L'information de positionnement est envoyé par un signal impulsionnel d'une période de 2.5ms (donc répété toutes les 2.5ms). La largeur de l'impulsion sur la période indique l'angle de positionnement souhaité.

  • Contrôleur moteur

    Les cartes microcontrôleurs ont souvent besoin d'un petit coup de main pour pouvoir contrôler des moteurs. C'est que ces périphériques sont énergivore que qu'un microcontrôleur, ce n'est pas vraiment taillé pour pour fournir de telles quantités de courant.

    Heureusement, il y a les contrôleurs moteurs! Que cela soit un simple L293, L298 ou des cartes plus avancées, les contrôleurs moteurs ont pour vocation de vous faciliter la vie en prenant en charge toutes les spécificités de la commande en puissance.

    Avec ces cartes, et breakouts, vous pourrez contrôler des moteurs continu, pas-à-pas, servo-moteurs, etc, tout ce qu'il faut pour motoriser votre projet et le rendre autonome dans le monde des humains.

  • Prototypage Robotique...

    Le prototypage robotique concerne tous ces éléments qui vous permettent de réaliser votre propre robot. Cette catégorie regroupe roues, chenilles, support de montage, plateforme robotique de base, entretoise, visserie adaptée. Bref, la caverne d'alibaba pour faire ses propres robots.

  • Romi Robot

    La ligne Romi et accessoires sont basés sur le châssis multifonctionnel Romi qui est un excellent point de départ pour réaliser des robot mobiles. Romi est basé sur une plateforme à contrôle différentiel de 165 mm de diamètre et intégrant déjà un support pour 6x piles crayons AA. Les roues sont situées de chaque côté de la plateforme (niveau du centre) permettant à la plateforme de tourner sur place. Une bille arrière permet d'offrir un 3ieme point de contact pour un meilleure stabilité (il est également possible d'ajouter une 3ième boule à l'avant du châssis). Romi est propulser par des moteurs à engrenage et des des roues de 70×8mm. Etant donné que l'axe est prologé à l'arrière du moteur, il est également possible d'utiliser des encodeurs à quadrature pour contrôler la position de l'axe.

Résultats 1 - 12 sur 12.
Résultats 1 - 12 sur 12.